L’évolution permanente 

 Ne soyez pas effrayé de cheminer lentement, soyez plutôt effrayé de ne pas avancer. 

– Proverbe chinois –  

Cette nouvelle lune marque aussi la fin de 2022. Dans le cycle de la vie, il est plus habituel de parler de fin et de renaissance autour du printemps, mais dans nos cultures, nos cycles sont souvent associés au calendrier administratif. Ainsi, l’année 2022…

2022 a marqué trois ans de pandémie, une nouvelle guerre en Europe, la continuité de souffrances  sur les cinq continents et toujours l’inconscience humaine par rapport à notre Terre mère, nos priorités, notre consommation énergétique, notre être, tout simplement. Néanmoins, il y a des changements, une évolution vers la pleine conscience qui s’opère à travers toutes les cultures et peuples. Une prise de conscience qui restait confinée à certaines zones et populations il y a encore dix ans commence à se répandre de plus en plus au sein de nos sociétés soit-disant « modernes ». 

Cette année, je suis tombée malade trois fois, ai vécu la décomposition d’une relation, la mort au sein de ma communauté, et je continue de vivre un sentiment de désespoir lorsque je lis les nouvelles. Mais alors, à quoi bon? Comme je le dis dans mes cours de yoga, s’il y a une chose dont nous avons le contrôle, c’est sur notre corps et sur notre expérience de la vie. On ne peut pas toujours choisir ce qui se passe dans notre entourage, mais on peut toujours choisir comment on y répond. On ne peut pas toujours choisir ce qu’on mange, mais on eut choisir la manière de manger et de digérer. Et cette réponse peut être positive si on est en contrôle de notre corps: physique et mental. Le yoga pour moi, contribue à construire ce contrôle.

Ainsi, cette année j’ai aussi pu vivre en sécurité, au chaud et dans le confort. Quel luxe! J’ai appris à moins appréhender l’avenir, ai pu approfondir mes techniques de respiration et de méditation grâce à des cours avancés de yoga. J’ai continué mon auto-apprentissage en Ayurveda (en attendant de faire une formation), des discussions avec mes professeurs, mes lectures et mes questions sur mon identité. Je ne suis pas Shahrazad, je suis. Encore et toujours, l’étude de soi, l’étude du Soi.

Faire le point: en 2022, j’ai commencé à enseigner dans trois studios de yoga, augmenté les nombre de mes élèves et de leurs abonnements et construit deux Masterclass en Kundalini yoga. C’est toujours peu, mais quand je compare ma progression sur mon chemin depuis que j’ai décidé de me consacrer au yoga en 2020, eh bien ça commence à compter! Pour cela, il fallait une sacrée organisation, entre mes enfants adolescents, la santé de ma mère, mon couple, mon travail, ma formation et mes cours de yoga. Mais je faisais un peu chaque jour, chaque semaine. J’a arrêté de me mettre une pression et je prends conscience de mon corps et de mon mental, de la manière dont je les traite.

N’oublie de compter sur toi, et d’avancer à ton niveau, même si c’est un millimètre à la fois, mais continue. Mets tes intentions sur papier, et ensuite évalue-les à la baisse; promets-toi de n’en faire que 1% chaque semaine, ce sera plus facile. Et à la fin de l’année tu auras accompli la moitié, ce qui est mieux que rien (ce qui se passe la plupart du temps avec nos résolutions du Nouvel An…).

Le message ici est double: (i) contrôle ta propre personne (au lieu d’essayer de contrôler ton entourage) à travers ton corps et (ii) revois tes intentions à la baisse et engage-toi à faire peu mais à faire quand-même.  Pour 2023, voici mes intentions:

  • organiser ma première retraite en collaboration avec un de mes élèves
  • approfondir mes connaissances en pranayama avec une formation ciblée de yoga
  • commencer à économiser pour une retraite de yoga avec mes professeurs en Inde

Tant que tu avances, peu importe la vitesse!

Sat Nam,

Yoga Sha