Sélectionner une page

Mars 2022

Routine ou discipline ?
 

 Il n’y a pas de maîtrise à la fois plus grande et plus humble que celle que l’on exerce sur soi.
– Léonard de Vinci –

 Discipline. En Sanskrit, le terme sadhana désigne une discipline méthodique pratiquée pour atteindre un but ou un savoir. C’est le fait d’incorporer une pratique spirituelle à son quotidien afin de se libérer des attachements matérialistes. Plus concrètement, sadhana peut être une pratique de yoga quotidienne qui, par sa régularité, sur le plan physique devient partie intégrante de notre hygiène de vie et sur le plan subtile et spirituelle nous rapproche un peu plus de notre propre divinité.

Routine. Je définis la routine, comme une série de gestes ou d’évènements qui se répètent régulièrement. Dans mon cas, faire la cuisine tous les jours, me laver, emmener mes enfants à leurs cours de musique chaque semaine, leur dire bonne nuit tous les soirs, donner mes cours de yoga tous les jours etc. fait partie de ma routine.

Lorsque j’ai commencé une pratique quotidienne de yoga, mes séances faisaient partie de ma routine matinale. Je déroulais mon tapis, comme j’allais me brosser les dents, ou comme je m’habillais avant de sortir travailler. Après ma séance, je me sentais « prête » à commencer ma journée, quoi qu’elle puisse m’apporter. C’est au bout de quelques années, lorsque j’ai commencé à approfondir mon apprentissage et expérience de la philosophie du yoga et des veda en général, que ma routine s’est transormée en véritable « discipline ». En particulier, la pratique du Kundalini yoga, m’a fait ressentir l’extase d’un réveil matinal, d’une méditation avant le lever du soleil et l’enchantement des chants de mantras. C’était comme si je « guérissais » des maux de la vie durant ce moment calme, le matin, à la lumière de la bougie. C’est un temps suspendu, entre les limbes, entre la nuit et le jour, entre la fin et le début, la mort et la renaissance où il n’y a rien d’autre que le soi.

Ainsi, ma pratique matinale est devenue ma sadhana, c’est-à-dire, une pratique que j’ai décidé consciemment de poursuivre. Il faut décider de se lever une heure plus tôt et de changer son mode de vie. Il s’agit de mettre la conscience derrière cette décision, et ressentir les raisons de la prendre. Et pour cela, il faut se sentir prêt. Il y a un moment dans la vie où on laisse peu à peu tomber les couches matérielles et culturelles pour se rapprocher de sa propre vérité, de son âme. C’est le chemin spirituel que chacun entame à sa manière. Plus on pratique, plus on touche du doigt cet espace infini à l’intérieur de nous, et plus on vit en harmonie avec notre environnement.

Evidemment, la vie n’est pas rigide, au contraire! Il y a bien des jours où je ne me lève pas pour dérouler mon tapis, et ce n’est pas grave. Le yoga se pratique de manières différentes et constitue davantage une façon de vivre qu’une activité précise. Une fois ancrée en moi, la pratique fait partie de ma vie, de mon quotidien, sur et en dehors du mon tapis.

Avec cette nouvelle lune, et l’approche du Printemps et de la renaissance, demande-toi quelle est ta sadhana. Où choisis-tu d’appliquer ta discipline et pourquoi? Quelles sensations est-ce que cela te procure et dans quel but?

Yoga Sha