Sélectionner une page

Septembre 2021

Nouvelle lune – Nouveau cycle – Nouveau jour

La nouveauté…ou le renouveau.

Un concept lié au temps. Mais quelle est notre compréhension du temps ? Linéaire ? Oui, mes cheveux blanchissent, mes enfants eux, grandissent… Ou alors le temps est-il cyclique ?  Mes années de pratique du yoga m’ont appris que le temps est une construction rationnelle.

Dans le fond, je pense qu’il n’est pas mesurable, pas tangible. Il est extensible. Mais ça fait peur. Pour me rassurer, j’en viens à croire que le temps est cyclique. En effet, dans beaucoup de cultures, et au travers de la philosophie du yoga même, on voit les cycles. Les jours, les semaines, les saisons, les années. De notre environnement à nos cellules, bien des choses sont régies par les cycles. 

Dans mon cas, avec cette nouvelle lune, j’entame les premiers pas d’une nouvelle aventure… Le saut dans l’enseignement du yoga. Je décide de vibrer, de partager, surtout avec ceux qui ne voient pas devant eux ou qui ne voient plus. Je décide de risquer. C’est plus ou moins facile pour chacun d’entre nous, dépendant de notre vécu. En franchissant le pas, je m’aperçois des différentes énergies autour de moi, en moi, qui me touchent, me font peur mais qui me tirent aussi vers le Tout. Ce Tout qui me dépasse. Et alors, je vois un nouveau jour.

Avant, je pensais comprendre, je tentais de comprendre. Maintenant je vis et je fais l’expérience chaque matin. Un nouveau jour, un nouveau réveil, un nouveau champs d’espoirs et de possibilités. Non, je ne compte pas changer le monde comme je le voulais à l’âge de 20 ans. Mais je change ma vision, ma perception. Je respire. Dans la douleur mais aussi dans la joie. Je suis.

Et puis, le cycle se restreint, du renouveau journalier, je suis dans le flux constant et le présent. Si tout se résume à l’instant, alors le tout est maintenant. Je n’attends plus que la roue tourne, que le cycle évolue, mais je suis entière maintenant et j’accepte le changement constant et l’état de dualité. Mais du coup, et le temps ? Est-ce qu’il passe?

Ce mois, je t’invite à faire attention au temps, à te demander ce que tu mets derrière ce concept, et à essayer de remplacer ta conception par la conscience d’un perpétuel moment présent. Ainsi, je te propose également de te centrer sur l’espace du 4ème  chakra, du cœur, de l’âme où il n’y a pas de temps, et où il y a seulement un espace pour être, pour s’ouvrir et se répandre.

En attendant, n’hésite pas à m’écrire, et à bientôt,

Yoga Sha